Rentrée littéraire 2022

Rentrée littéraire 2022

Elin CULLHED

Euphorie

 

À l’aube des années 1960, la jeune Sylvia fait déjà parler d’elle : poète admirée de ses contemporains, elle forme avec Ted le couple d’écrivains en vogue. Après une période difficile en hôpital psychiatrique, Sylvia aspire au bonheur et c’est dans la famille qu’elle le trouvera, affirme-t-elle : c’est elle qui insiste pour quitter Londres et s’installer à la campagne, la petite Frieda à son bras et Nicholas dans le ventre. Mais dans cet havre de paix, rien ne se passe comme elle l’avait prévu : accaparée par les tâches du quotidien, la pression familiale et ses propres obsessions, la jeune femme n’a plus le temps d’écrire. Et à mesure que la vie de Ted, de plus en plus demandé à Londres par ses éditeurs et ses maîtresses, prend un nouvel essor, celle de Sylvia se délite irrémédiablement…

Elin Cullhed imagine la dernière année de Sylvia Plath et épouse son style foudroyant, la noirceur lumineuse de la vie de l’écrivaine. Une œuvre monumentale qui se fait le témoin d’un destin hautement symbolique : la « folie » de Plath n’est-elle pas, tout compte fait, celle du monde et de ses contradictions ?

 

L’AUTEURE

Elin Cullhed est une écrivaine suédoise. Son premier roman, Euphorie, traduit dans plus de 25 langues, lui vaut en 2021 le prestigieux prix August.

Traduit du suédois par Anna Gibson.

 


 

 

Maud SIMONNOT

L'heure des oiseaux

 

Île de Jersey, 1959. Pour survivre à la cruauté et à la tristesse de l’orphelinat, Lily puise tout son courage dans le chant des oiseaux, l’étrange amitié partagée avec un ermite du fond des bois et l’amour inconditionnel qui la lie au Petit.

Soixante ans plus tard, une jeune femme se rend à Jersey afin d’enquêter sur le passé de son père. Les îliens éludent les questions que pose cette étrangère sur la sordide affaire qui a secoué le paradis marin. Derrière ce décor de rêve pour surfeurs et botanistes se dévoilent enfin les drames tenus si longtemps secrets.

 

L’AUTEURE

À travers l’écriture sensible de Maud Simonnot, le récit réaliste du monde de l’enfance se teinte des éclats d’un conte poétique. Elle prolonge dans ce nouveau roman sa mise en lumière des personnages en marge, commencée avec La nuit pour adresse (Gallimard, 2017) et L’enfant céleste (L’Observatoire, 2020), sélection Goncourt 2020, finaliste du Goncourt des lycéens et choix Goncourt de l’Italie.

 

 

 


 

 

Guillaume PERILHOU

Ils vont tuer vos fils

 

Guillaume, 15 ans, vit plus fort que les autres. Qu’est-ce que cela peut bien faire, qu’il mette des robes et danse devant sa webcam ? qu’il tombe amoureux de François et de Mathis et de Jordan ? Si sa mère a baissé les bras, la juge des enfants, elle, ne s’en laisse pas conter : Guillaume est envoyé en foyer puis en hôpital psychiatrique. Là-bas, sa vie change – fini les talons aiguilles de son alter-ego Raffaella, place aux médicaments et aux électrochocs. Mais même dans la léthargie de l’asile, le cœur de Guillaume bat plus vite que la moyenne et s’emballe pour un autre patient. Les deux garçons, affamés de liberté, s’en iront la dérober.

Dans ce premier roman effréné, le héros flamboyant de Guillaume Perilhou a la fureur de vivre. Roman d’amour, étude sociale et quête identitaire poétique, la plume incisive de Perilhou démasque tout sur son passage.

 

L’AUTEUR

Né en 1990, ancien journaliste littéraire, Guillaume Perilhou travaille aujourd’hui dans l’édition. Ils vont tuer vos fils est son premier roman.