Rentrée Littéraire 2017

Une littérature témoin du monde portée par des auteurs surprenants, contemporains ou classiques, francophones et étrangers : c’est la vision que veulent défendre les Éditions de l’Observatoire.

Nous croyons que le roman peut saisir les mouvements à l’oeuvre dans notre société, les anticiper et les sublimer. Nous sommes convaincues de la place essentielle de la littérature pour comprendre un monde qui s’accélère.

C’est l’ambition du premier roman de Sébastien Spitzer, qui nous entraîne, dans les derniers soubresauts du IIIe Reich, dans une course pour la mémoire et contre la barbarie.

C’est celle de l’étonnant roman de Sigolène Vinson, jeu de mise en abyme à travers les siècles et les continents, entre fantaisie poétique et réalisme brut.

C’est celle de la fresque franco-sénégalaise de Karine Silla, où les souffrances enfouies – familiales, politiques, identitaires – éclatent au grand jour.

C’est celle de l’autobiographie de l’infime d’A.L. Snijders, dont la magie littéraire, passant de l’anecdotique à l’universel, vous prend par surprise.
Une première rentrée littéraire dont la pluralité des voix illustre pleinement l’ambition des Éditions de l’Observatoire.