Nouveautés

Le Complexe de Shéhérazade

Auteurs : Joann Sfar avec Adèle Van Reeth

Bande dessinée et séries télévisées. Romans-fleuves et jeux de rôle. Obélix et Sherlock Holmes. Lovecraft et Romain Gary.

Pour Joann Sfar, le plaisir de lire et de raconter une histoire ne tolère aucune forme de classification ou de hiérarchie entre les arts.

Dans une promenade ludique qui rend ses lettres de noblesse à la culture populaire et célèbre le pouvoir subversif des livres, il donne pour la première fois les clés de son rapport à la création. Quelle différence entre écrire et dessiner ? Comment inventer sans se répéter ? La distinction entre lecteur et auteur a-t-elle un sens ? Telles sont les questions auxquelles l’écrivain aux multiples talents tente de répondre dans ces réflexions personnelles et joyeuses.

Titulaire d’une maîtrise de philosophie, dessinateur, scénariste de bande dessinée, romancier, scénariste et réalisateur, Joann Sfar est notamment l’auteur du best-seller Le Chat du rabbin et du roman Comment tu parles de ton père. Il a reçu le César du meilleur premier film pour Gainsbourg, vie héroïque et celui du meilleur film d’animation pour son adaptation du Chat du rabbin.

Philosophe, productrice des Chemins de la philosophie sur France Culture, Adèle Van Reeth est l’auteure de plusieurs essais.

 

En savoir plus

Osons l’Europe des nations

Auteur : Christian Saint-Etienne

Peut-on sauver la construction européenne ? Et faut-il sauver cette Europe maintenant vieillissante et impuissante ?

À l’heure où les États-Unis et la Chine dominent la mutation numérique, son économie n’a pas effacé les effets de la crise. L’Union a été rejetée par ses propres citoyens. Et son influence internationale ne cesse de se réduire. Principal levier de la désintégration de l’Europe ? Maastricht. À l’origine d’une gigantesque faille dans la construction européenne, le traité de 1992 fut un véritable marché de dupes, plutôt que le ciment d’un bloc indestructible.

Président de l’Institut France‑Stratégie, titulaire de la chaire d’économie industrielle au Conservatoire national des arts et métiers, Christian Saint-Étienne a travaillé au FMI et à l’OCDE. Il est l’auteur de nombreux essais dont L’Incohérence française (Grasset) et France : état d’urgence (Odile Jacob).

En savoir plus

Le Poids de la neige

Auteur : Christian Guay-Poliquin

À la suite d’un accident, un homme se retrouve piégé dans un village enseveli sous la neige et coupé du monde par une panne d’électricité. Il est confié à Matthias, un vieillard qui accepte de le soigner en échange de bois, de vivres et, surtout, d’une place dans le convoi qui partira pour la ville au printemps, seule échappatoire.

Dans la véranda d’une maison où se croisent les courants d’air et de rares visiteurs, les deux hommes se retrouvent prisonniers de l’hiver et de leur rude face-à-face.

Alors que les centimètres de neige s’accumulent, tiendront-ils le coup face aux menaces extérieures et aux écueils intimes ?

 

Né au Québec, en 1982, Christian Guay-Poliquin est doctorant en études littéraires. Le Poids de la neige, grand succès au Québec, a été distingué par plusieurs prix prestigieux.

En savoir plus

Résistances : la démocratie à l’épreuve du populisme

Auteur : Laurent Cohen-Tanugi

En moins d’un an, au terme de campagnes électorales hors norme, les trois grandes nations à l’origine de l’idée moderne de démocratie ont ébranlé la planète, produisant coup sur coup le Brexit, l’élection de Donald Trump et un bouleversement complet du paysage politique français.

Au-delà des raisons de la vague populiste, que la France a su surmonter, ces trois séismes politiques aux enjeux considérables ont pour toile de fond une attaque en règle contre les fondements de la démocratie libérale.

Avocat international, Laurent Cohen-Tanugi mène depuis une trentaine d’années une réflexion de fond sur les grandes problématiques politico-économiques du monde contemporain. Il est l’auteur de nombreux essais influents, dont Le Droit sans l’État, L’Europe en danger et Guerre ou paix, essai sur le monde de demain.

En savoir plus

Morales provisoires

Auteur : Raphaël Enthoven

Pourquoi vivre comme une contrainte, ou comme une invasion, le bombardement d’informations dont nous faisons l’objet ? Et si c’était un cadeau ? Une armée de silex ? Une orgie pour la curiosité ?

L’enjeu de ces chroniques n’est pas de faire briller l’actualité, mais de l’éclairer. La philosophie n’est pas le paquet cadeau, mais un scalpel pour traiter les événements ordinaires (ou non) de l’existence avec l’intérêt qu’ils méritent. Deux règles à cela : comprendre avant de juger, et s’étonner de ce qu’on a l’habitude de voir.

Raphaël Enthoven est professeur de philosophie tant qu’il peut, et sur tous les supports qu’on lui donne. Rédacteur de « La Morale de l’Info » sur Europe 1 depuis août 2015, il est aussi l’auteur récent de Little Brother chez Gallimard, Anagrammes pour lire dans les Pensées (Actes Sud) et Dictionnaire amoureux de Marcel Proust, avec Jean-Paul Enthoven (Plon-Grasset).

En savoir plus

Juste une orangeade

Auteur : Caroline Pascal

Raphaëlle est sans nouvelles de sa mère depuis lundi. Deux jours, ce pourrait n’être rien, et pourtant, cette absence est anormale, ce silence inquiétant.

Les heures passent, le temps s’étire, l’angoisse monte. Jour après jour, les inconnues se multiplient pour révéler la part cachée d’une vie que Raphaëlle croyait transparente et le portrait d’une étrangère se dessine derrière le discret veuvage bourgeois.

Soudain seule au milieu d’une vie comblée, Raphaëlle recompose le récit de sa relation avec sa mère, d’occasions ratées en gestes oubliés, de ressemblances voulues en reconnaissances espérées, de malentendus en aveuglements. 

Spécialiste de littérature espagnole, Caroline Pascal a enseigné et traduit. Elle est l’auteur de plusieurs romans salués par la critique, dont Fixés sous verre et L’Envers d’une vie.

En savoir plus

Les Corps électriques

Auteur : Manuel Blanc

Jeux de lumière, chorégraphie étudiée, poses lascives : Virginie entre en scène. Enroulée à sa barre, elle capture le désir et laisse glisser les regards sur elle.

Chaque soir, dans l’obscurité des clubs de pole dance, elle s’exhibe, s’affranchit des hommes et retrouve une féminité trop longtemps malmenée. Mais, sous sa peau désormais épanouie, se cache une bizarrerie, un frère sacrifié, qui prend de plus en plus de place dans sa vie.

Rattrapée par les hommes de son passé, tourmentée par ceux de son présent, c’est avec ce jumeau envahissant qu’elle se lance à la recherche de son père volatilisé avant sa naissance.

Comédien, Manuel Blanc est l’auteur d’un premier roman, Carnaval.

En savoir plus

Les Déraisons

Auteur : Odile d’Oultremont

La vie d’Adrien et de Louise est un chaos enchanteur. Méritant et réservé, il travaille pour assurer leur quotidien.

Ouvrière qualifiée de l’imaginaire, elle désaxe la réalité pour illuminer leur ordinaire.

Leur équilibre amoureux est bouleversé le jour où l’agenda stratégique de l’employeur d’Adrien coïncide avec la découverte de tumeurs dans les poumons de sa femme.

 

Odile d’Oultremont est scénariste et réalisatrice. Les Déraisons est son premier roman.

En savoir plus

J’accuse . . .! 1898-2018. Permanences de l’antisémitisme

Auteur : Alexis Lacroix

Cent vingt ans après qu’elle a éclaté et divisé la France, l’affaire Dreyfus a encore beaucoup à nous apprendre.

De 1898 à 2018, les leçons de l’histoire n’ont pas été tirées. Alors que le camp des ennemis de Dreyfus est paresseusement réduit à celui des nostalgiques de l’ordre ancien et d’une France révolue, beaucoup passent à côté de l’essentiel : l’inquiétante modernité des idées dont se sont réclamés les antidreyfusards, Édouard Drumont et Charles Maurras en tête.

 

Journaliste et éditorialiste, Alexis Lacroix est directeur de rédaction délégué de L’Express, après avoir été directeur adjoint de Marianne. Collaborateur régulier de La Règle du jeu, de France Culture, de BFM-TV et de i24news, il est également l’auteur du Socialisme des imbéciles, quand l’antisémitisme redevient de gauche (Éditions de la Table ronde).

En savoir plus

Violence et passions : défendre la liberté à l’âge de l’histoire universelle

Auteur : Nicolas Baverez

La violence n’est pas à nos portes, elle est chez nous. Les idéologies du xxe siècle sont mortes, mais les passions nationales et religieuses sont de retour. Et avec elles les guerres civiles et les guerres de religion dont la sauvagerie est sans limite.

Au-delà des conflits armés, la violence se diffuse en empruntant tous les canaux de la mondialisation. Elle pénètre jusqu’au cœur des sociétés développées, notamment par les réseaux sociaux. Elle se libère de tout cadre et de toute règle.

Nicolas Baverez, éditorialiste au Point et au Figaro, fut le premier à lancer l’alerte sur le déclin de la France à travers des essais qui sont aujourd’hui des références, tels Les Trente Piteuses (Flammarion) ou La France qui tombe (Perrin). Il appelle aujourd’hui les citoyens des démocraties à une prise de conscience salutaire : la violence ou la liberté, il faut choisir !

En savoir plus

Actualités

Inscrivez-vous à notre newsletter !

Retrouvez-nous sur